Photographe et post-traitement

Thomas Dufourneau - Photographies
ACCUEIL GALERIES INFORMATIONS CONTACT ACCES CLIENT LIENS
Photographe et post-traitement

Le post-traitement : le travail d'interprétation du photographe

En photographie, la prise de vue et le post-traitement ont toujours été étroitement imbriqués. Le rendu final de l'image dépend tout autant de la réflexion lors de la prise de vue que dans le développement de l'image. Il y a un réel travail d'interprétation, le même que celui du tireur argentique.

Le développement des photos se fait aujourd'hui avec l'ordinateur qui est devenu le laboratoire numérique du photographe.

Les supports ont changés mais la pratique du développement reste en partie similaire. Le laboratoire numérique est l'héritage du laboratoire argentique.

Je travaille dans la tradition de l'argentique, a savoir que je développe toutes mes images. Le RAW est l'équivalent numérique du négatif de l'argentique.

Je ne travaille pas en JPG qui est un format compréssé et dont le rendu est déjà imposé par l'appareil photo. Les RAW qui sont des fichiers bruts sans compression sont plus pérennes que les JPG et sont plus souples en termes de développement numérique qu'on appelle aussi post-traitement.

Lors du développement numérique, le photographe valide des choix : la température des couleurs, les contrastes, réduire les blancs, déboucher les ombres...

Comme en argentique, le développement numérique prend plusieurs heures ou jours en fonction du nombre d'images. Le travail du photographe sur les fichiers est long et précis.

Je pense que le fait de se limiter à un certain nombre d'images lors d'une séance ou d'un reportage permet d'obtenir un résultat plus intense.

Grace a son logiciel de développement, le photographe travaille sur l'image pour obtenir le rendu souhaité. Le traitement est un moyen d'obtenir une ambiance, une homogénéité. Le photographe donne sa signature photographique à ses images à travers son post-traitement.

Il ne s'agit pas de retouche mais du même travail que celui qui était effectué par le tireur en argentique.

Le numérique a facilité le fait que le photographe peut désormais etre le tireur. Le travail de développement numérique est un second temps de travail pour le photographe après sa prise de vue. Ce travail est déterminant pour le rendu final de la photo et du reportage, il permet au photographe d'affiner son image, d'exprimer une sensibilité dans sa photo et de la rendre plus personnelle.

photos et post-traitement

Le développement numérique ou post-traitement c'est avant tout une question de personnalité, de sensibilité et d'expérience.

© 2008 Thomas Dufourneau - Tous droits réservés